• B.P. 4562, 98713 Papeete-Tahiti
  • +689 40 47 66 66
  • direction@environnement.gov.pf

Les formations liées à l'environnement en Polynésie française

In

En Polynésie française, sept organismes proposent des formations liées à l’environnement.
Voici une présentation des formations disponibles, actualisée à septembre 2015.

 
 

 

Liste détaillée des formations

 
 

L'UNIVERSITE DE POLYNESIE FRANCAISE

L’UPF propose à ses étudiants quatre formations :

  •  - Licence « Environnements océaniens ». Il s’agit d’une licence multidisciplinaire. Elle est expérimentale et devrait s’arrêter en juin 2017 à la demande du ministère de tutelle à Paris. Pour la rentrée 2014/2015, 61 étudiants se sont inscrits en L1.

Responsable pédagogique : Jean MORSCHEL

Fiche descriptive (PDF)

  •  - Licence professionnelle « Maîtrise de l’énergie, électricité, développement durable, parcours énergies renouvelables et maîtrise d’énergie (ERME) ». La promotion 2015/2016 compte 15 élèves.

Responsable pédagogique : Franck LUCAS

Fiche descriptive (PDF)

  •  - Master 1 "Sciences de l’Univers, Environnement, Écologie". La formation propose sept spécialités à l’Université Pierre et Marie Curie (Paris 6). Le M1 se déroule au sein de l’Université Pierre et Marie Curie (Paris VI). L'admission en 1ère année (M1) nécessite d'être titulaire d’une Licence dans le domaine des Sciences et Technologies (ou une équivalence accordée sur dossier de candidature). Le M1 SDUEE se déroule uniquement à l'UPMC
  • Responsable pédagogique : Phila RAHARIVELOMANANA
  •  

Fiche descriptive (html)

  •  - Master 2  SDUEE, spécialité "Environnement insulaire Océanien". Les étudiants doivent d'abord réussir la première année (M1) du master "Sciences de l’Univers, Environnement, Écologie" à l’Université Pierre et Marie Curie (Paris 6). Il faut compter une dizaine d’élèves par promotion. Ce master M2 SDUEE, spécialité "Environnement insulaire Océanien", n'est pas la continuation de la licence multidisciplinaire "Environnements océaniens".  L'admission en 2ème année (M2) nécessite d'avoir validé M1 SDUEE à l'UPMC (ou une équivalence accordée sur dossier de candidature). Le M2 EIO se déroule uniquement à l'UPF.
  • Responsable pédagogique : Phila RAHARIVELOMANANA
  •  

Fiche descriptive (PDF)

 

Retrouvez toutes les fiches descriptives de ces formations sur : www.upf.pf/La-nouvelle-carte-de-formations-de.html

Pour tous renseignements :
Tél : 40.80.38.03
Email :  courrier@upf.pf
Voir le site web de l'établissement

 
 

L'ISEPP 

L’’établissement proposait une licence professionnelle « Protection de l’environnement » avec deux options : métier de l’eau et traitement des déchets. Il s’agissait d’une formation de l’IBEA (Institut de Biologie et d’Écologie d’Angers) délocalisée à l’ISEPP. La promotion 2012/2013 comptait 25 étudiants.

Cette dernière n'est plus active depuis deux ans, faute de débouchés d’emplois pour les étudiants.

Pour tous renseignements :
Tél : 40.50.51.80
Email : info@isepp.pf
Voir le site web de l'établissement

 

 

LE LYCÉE AGRICOLE D’OPUNOHU  (MOOREA)

L’établissement propose des formations diplômantes et qualifiantes.

FORMATIONS DIPLOMANTES

  •  - Seconde générale proposant une formation générale ainsi qu’un enseignement exploration : Ecologie, Agronomie, Territoire et Développement Durable.  Cours de 3h par semaine. Depuis deux ans, les élèves travaillent sur la vallée d’Opunohu. En moyenne, il y 16 élèves par classe. Cette formation existe depuis trois ans et mène vers un 1ère Scientifiques ou une 1ère Technologie
  •  
  •  - Bac STAV avec une 1ère  Technologie « Sciences des technologies, de l’agronomie et du vivant » (STAV). Cette formation propose des stages « Territoire, Développement Durable, et Production ». La majorité des cours sont portés sur la biologie et les sciences vivantes. En moyenne, 16 élèves sont inscrits par classe. Cette formation permet aux élèves de poursuivre des études en BTS, DUT, à l’Université, et, pour les meilleurs, en Prépa.
  •  

FORMATIONS QUALIFIANTES

Elles s’adressent aux élèves qui souhaitent travailler directement.

 
  •  - Bac Pro « Aménagement de l’espace, Paysager ». Elle comprend un tronc commun de matières générales : mathématiques, français, anglais, histoire-géo, éducation socio-culturel … Elle offre également un enseignement professionnel : aménagement de l’espace et paysager avec lecture de carte, topographie, organisation de chantier, connaissance végétale, machinisme, travail sur bois, arrosage … En moyenne 16 élèves sont inscrits par classe. Un tiers des élèves poursuivent leurs études, les deux tiers restants travaillent directement à la sortie du Bac Pro. Une partie d’entre eux intègre une entreprise dans les six premiers mois, une autre se tourne vers la prestation chez des particuliers. Ce Bac Pro a un potentiel de débouchés important.
  •  
  •  - Bac Pro « Horticole ». Elle comprend un tronc commun de matières générales, identiques au Bac Pro « Aménagement de l’espace, Paysager ». Elle propose offre un enseignement professionnel avec : production, arboricole, légumes, plantes, vivrières … Suite à ce Bac Pro, les élèves peuvent intégrer des entreprises agricoles ou créer/vendre leur production.

 

Pour tous renseignements :
Luc LEBRETON, Directeur adjoint EPEFPA de Polynésie Française
Tél (689) 40 56 13 10 /  Fax (689) 40 56 17 78 / Mobile (689) 87 75 36 65
Voir le site web de l'établissement

 
 
 

LE LYCÉE LA MENNAIS

 

L’établissement propose un BTS QIABI « Qualité dans l’Industrie Agroalimentaire et la bio-industrie ». Ce BTS a été ouvert en 2012, il vient d’effectuer sa seconde rentrée cette année. Il faut compter une quinzaine d’élèves par promotion. La préparation du BTS QIABI est réalisée en 2 ans, l’examen se déroulant à la fin de la deuxième année. C’est un diplôme d’Etat de niveau bac +2 permettant de former des spécialistes de la biochimie, des sciences des aliments et des techniques de production industrielle.

Pour intégrer cette formation, il faut être titulaire d’un baccalauréat de série STL, S, STAV ou STI2D, ou encore d’un baccalauréat professionnel. A la fin de ce diplôme, l’élève titulaire d’un BTS QIABi est capable de :

  •  - mettre en place un système qualité conforme aux nouvelles normes ISO 
  •  - vérifier l’efficacité du système qualité 
  •  - gérer les contrôles
  •  - analyser les problèmes techniques rencontrés en production à l’aide de ses connaissances en génie industriel
  •  - sensibiliser et motiver le personnel aux objectifs qualité

 

Le BTS QIABI propose deux types d’enseignements : général et professionnel. Deux stages sont également prévus durant les deux ans de formation. Voici le détail du cursus :

STAGES :  1ère année : 4 semaines
                  2ème année : 8 semaines

 

A l’issue de ce BTS, l’élève peut poursuivre ses études ou intégrer le monde du travail.

 - poursuite des études : jusqu’à présent, il était possible de poursuivre ses études en intégrant une licence professionnelle « protection de l’environnement » à l’ISEPP, option : gestion et traitement des sols et des eaux ou gestion et traitement des déchets. Cette licence n’étant plus active, l’étudiant doit désormais se tourner vers la métropole en intégrant une licence professionnelle dans le domaine de la santé, ou des industries de l’agroalimentaire et de l’alimentation. Pour les meilleurs, il est possible d’intégrer une classe préparatoire (ATS) pour entrer ensuite dans une école d’ingénieur spécialisée dans l’agroalimentaire ou les biotechnologies.

 - recherche d’emploi : le titulaire du BTS peut exercer ses fonctions dans les services qualité, les laboratoires ou sur les chaînes de production dans les milieux de l’industries agroalimentaires, pharmaceutiques, bio-industries ou encore cosmétiques.

Pour tous renseignements :
Tél 40.47.14.00
Voir le site web de l'établissement

 

 

LE LYCÉE SAINT-JOSEPH

L’établissement propose une seule formation, accessible aux élèves ayant obtenu un Bac professionnel « Électrotechnique » ou un Bac « STI 2 D, option Energie/Environnement » :

 - Mention Complémentaire « Energies renouvelables ».Cette formation d’une durée d’un an, prépare des électriciens spécialistes des énergies renouvelables. Cette spécialité est recherchée sur le marché du travail.

Pour tous renseignements :
Tél : 40 54 13 10
Email : secdir@lpjo.ddec.edu.pf
Voir le site web de l'établissement

 

 

LE CRIOBE EPHE (MOOREA)

L'Ecole pratique des hautes études (EPHE) est agréée comme organisme de formation continue et offre l'accès à de nombreuses formations ainsi qu'à des modules spécifiques, en sciences de la vie et de la terre et en sciences religieuses. Environ une trentaine d’élèves intègrent ces formations chaque année, qui mènent à des métiers de la recherche, de bureau d’étude ou dans l’administration.

L’établissement propose notamment un Master « Biologie, Santé, Environnement » avec une spécialité « Biodiversité, Gestion de l’environnement » et un axe « Ecosystème Coralliens ». Cette formation est accessible après toute licence.

 - Master « Biologie, Santé, Environnement » spécialité « Biodiversité, Gestion de l’environnement » : elle concerne les milieux terrestres et aquatiques, leurs composantes physiques, la gestion de leur biodiversité et les impacts présents et passés, climatiques et anthropiques. La formation propose une approche multidisciplinaire dans des domaines divers (écologie, marine et forestière, tempérée ou tropicale, la biologie moléculaire, l’évolution ou l’environne- ment, la génétique des populations, la paléoclimatologie, ou la biologie de la conservation). La spécialité se décline en Master 2 et en trois axes : Ecologie continentale, Environnement, et Eco- systèmes coralliens.

En Master 1 et 2, les unités d’enseignement (UEs) se déroulent chacune sur une semaine avec un examen le vendredi après-midi. Les UEs sont réalisées entre septembre et décembre en master 1 et 2 afin de permettre aux étudiants de faire des stages de longue durée (de janvier à juin en master 1 et 2). Les étudiants en finalité « professionnelle » ont la possibilité de prolonger leurs stages jusqu’en septembre.

Master 1 : Les étudiants doivent suivre les 6 UEs du tronc commun qui se déroulent à Paris. Puis, les étudiants doivent choisir 4 UE parmi les 8 proposées à Perpignan, Paris, Montpellier, Nancy, Dinard, ou Savoie.

Master 2 : Les étudiants doivent choisir entre la finalité professionnelle et la finalité Recherche. Ils doivent suivre les 4 UEs du tronc commun qui se déroulent à Paris. Puis, les étudiants «Recherche» ont 6 UEs à choisir et les étudiants Professionnelle» ont 4 UEs de spécialité à choisir et doivent suivre les UEs «professionnelle et terrain».

 - Master « Biologie, Santé, Environnement » axe « Ecosystème Corallien » : l’objectif de cet axe en master 2 est de permettre aux étudiants d’appréhender la structure et le fonctionnement des récifs coralliens face aux changements climatiques globaux. Depuis plus de 40 ans, les chercheurs du CNRS et les enseignant-chercheurs de l’EPHE de Perpignan travaillent sur l’écosystème de Moorea et ont ainsi pu étudier les changements dans la biodiversité des récifs coralliens face aux perturbations naturelles et aux perturbations anthropiques (http://criobe.pf/). Ainsi, dans les différentes UEs de l’axe, ces chercheurs et enseignant-chercheurs transmettront leurs connaissances acquises dans ces domaines.

La formation se compose de 4 UEs du tronc commun réalisées à Montpellier et à Dinard. Les étudiants ont ensuite 6 UEs à choisir parmi les 11 UEs proposées sur Perpignan, Dinard, Moorea et sur la plateforme du e-enseignement ENSAD. Les UEs sont à suivre entre septembre et décembre afin de pouvoir réaliser un stage au Criobe ou dans d’autres centres de recherche français et étranger de janvier à juin. Voir détail des UEs ci-dessous :

 

- Master « Biologie, Santé, Environnement » axe « Ecosystème Corallien » en enseignement à distance (ENSAD) : à partir de septembre 2015, via le site ensad.criobe.pf, les étudiants en Master EPHE « Biodiversité et Gestion de l’environnement », option « Ecosystème corallien » pourront suivre ces cours, proposés sur différents supports multimédia : cours en format PDF ou vidéo pédagogique. L’objectif de la plateforme ENSAD est de permettre aux étudiants voulant rester en France ou voulant partir plus tôt en stage de suivre trois Unités d’Enseignement à distance à la place des UEs faites à Moorea, UEs généralement faites de mi-novembre à mi-décembre.

Organisation de l’enseignement :

Les UEs sont uniquement accessible via le site ensad.criobe.pf. La plateforme ENSAD a sa propre gestion et ses propres identifiants qui sont communiqués au moment de l’inscription au master BSE 2 EPHE. Chaque UE est composé de différents chapitres. Chaque chapitre consulté est validé par un questionnaire à choix multiples de 30 questions pour lequel il est nécessaire d’obtenir au minimum 10 bonnes réponses pour le réussir. Une fois le QCM réussi, le chapitre est validé et autorise l’accès au chapitre suivant. Un examen final pour chaque UE sera réalisé sur « table » (et non via internet). Cet examen aura lieu début janvier sur les lieux du stage de l’étudiant.

Unités d’enseignement proposées :

UE1 Biodiversité et Ecologie : l’objectif de cet enseignement à distance est d’apporter des connaissances aux étudiants en Master et en EPHE sur les concepts de résilience de la biodiversité, de l’écologie des récifs coralliens et de la conservation et gestion de cet écosystème fragile. Les cours ont été filmés à Moorea afin d’apporter des images et des films illustrant les concepts abordés.

UE2 Pêche, Gestion et Conservation des récifs coralliens : l’objectif de cet enseignement à distance est d’apporter des connaissances aux étudiants en Mas- ter et en EPHE sur les méthodes de pêche côtière et hauturière dans les récifs coralliens, et sur la gestion et la conservation des récifs coralliens, avec en particulier le concept de services écosystémiques. Les cours ont été filmés à Moorea afin d’apporter des images et des films illustrant les concepts liés à la pêche, la gestion, et la conservation des récifs coralliens.

UE3 Taxonomie et Monitoring des récifs coralliens : l’objectif de cet enseignement à distance est d’apporter des connaissances aux étudiants en Master et en EPHE sur la taxonomie des poissons, des coraux et des crustacés vivant dans les récifs coralliens. De plus, à travers des TD et TP filmés, les étudiants apprendront les différentes méthodes de surveillance des récifs coralliens.

 

Pour tous renseignements :
Tél : 40 56 13 45
Voir les sites web : EPHE, Criobe

 

 

STATION DE FORMATION ET DE RECHERCHE BERKELEY - GUMP (MOOREA)

Ouvert en 1985, l’établissement situé à Moorea offre à la fois aux étudiants et aux professionnels un accès à la recherche, à l’enseignement mais propose aussi une vie en communauté. La recherche est surtout portée sur l’environnement le monde marin, terrestre, humain et social. La station Gump propose des cours de différentes universités américaines (UC Berkeley, UCLA, U Georgia, etc.) Les personnes qui effectuent généralement des recherches au sein de  la station sont souvent en Master, en Doctorat ou sont déjà professeurs. Chaque année, entre 60 et 100 chercheurs et 60 à 80 étudiants intègrent la station.

 - Advanced training / Formation avancée : elle s’adresse aux étudiants diplômés ou pas encore, qui souhaitent intégrer une classe ou effectuer des recherches indépendantes. La station de formation Gump apporte son soutien et guide les étudiants dans leur travail.

 - Graduate training / Formation des diplômés : cette formation s’adresse aux étudiants titulaires d’un Master ou d’un Doctorat qui souhaitent mener leurs recherches à Moorea. Ils doivent remplir la demande de projet de recherche. Un nombre limité de place est disponible pour les étudiants boursiers désireux de baser leur projet à la station Gump. La station supporte également les cours sur le terrain organisé par des professeurs de différentes institutions. Si les élèves sont intéressés, ils peuvent contacter l’enseignant responsable du cours ou encourager leur professeur à nous contacter afin d’organiser un nouveau cours à Moorea.

 - Undergraduate training / Formation de premier cycle : cette formation propose des cours pratiques sur le terrain. Les demandes de recherches seront examinées mais elles doivent être accompagnées d’une lettre de soutien du tuteur de l’étudiant. Ces derniers ont également la possibilité de désigner un tuteur à Moorea. Les élèves désireux d’intégrer une classe à Moorea doivent prendre contact avec l’enseignant responsable du cours ou encourager leur professeur à contacter la station afin d’organiser un nouveau cours à Moorea.

Fiche descriptive

Pour tous renseignements :
Email: gump@moorea.berkeley.edu
Tel: 40.56.13.74 / 40.56.45.35
Voir le site web de l'établissement